La marijuana peut aider à combattre le coronavirus, mais ne soyez pas trop excité

Le chanvre (Cannabis sativa), dont est extrait la marijuana, pourrait rejoindre l’arsenal d’armes contre le COVID-19 que nous mettons progressivement à disposition. C’est du moins la conclusion d’une étude récemment publiée dans le Journal of Natural Products. Cependant, si vous envisagez de fumer des joints pour éloigner le coronavirus, nous sommes désolés de vous dire que cela ne servira à rien. Le thème ne fonctionne pas comme ça.

Ce que les auteurs de l’étude, de l’Oregon State University, ont constaté, c’est que, in vitro (dans des conditions de laboratoire), cela peut affecter la capacité du virus à infecter nos cellules.

Il est important de souligner que cela n’a été vu qu’en laboratoire, car une poignée de cellules cultivées dans une boîte de Pétri (ces plaques rondes utilisées dans les laboratoires) n’est pas la même que ces mêmes cellules faisant partie d’un organisme vivant plein. Ce qui fonctionne dans un sens peut ne pas fonctionner dans un autre. Cependant, les résultats sont si prometteurs que ces chercheurs pensent qu’ils pourraient être sur la bonne voie pour le développement futur d’un antiviral à base de deux ingrédients dérivés du chanvre, dont la marijuana est extraite.

Leave a Reply

Your email address will not be published.